Après les quartiers de Riviere-des-Peres et Bologne, ceux de Petit-Paris,  Circonvallation et du Carmel, c'est sur les Mornes, où résident de nombreuses familles avec des personnes âgées, notamment, que la ville de Basse-Terre poursuivait toute la matinée ses efforts de doter chaque habitant du chef-lieu d'un masque de confection artisanale, en tissu, réalisé selon les normes Afnor par des couturiers de la ville.
Une opération appelée à se poursuivre selon le maire de Basse-Terre, Marie-Luce PENCHARD, au micro de Pierre EMMANUEL.

ID : MASQUES PENCHARD


Ils sont venus nombreux ce matin, à l'école maternelle Chevalier St Georges, quartier des Mornes à Basse-Terre, chercher leur masque offert par la ville.
Au rang desquels cette jeune infirmière qui accompagnait son père avec qui elle vit, tous les deux très heureux de participer à cette Action citoyenne de Solidarité civique.
On les écoute s'exprimer au micro de Pierre EMMANUEL.

ID : MASQUES REACTIONS

COVID-19 - BILAN D'UNE QUATORZAINE INEDITE


le 6H

51 voyageurs en provenance de Paris, arrivés ici le mardi 21 avril dernier, terminent ce midi, dans un hôtel du Gosier, leur quatorzaine.
32 familles qui viennent de vivre une expérience inédite qui les marquera pour le reste de leurs jours tout comme pour les 20 bénévoles, volontaires, sauveteurs, secouristes qui les ont accompagnés 24 heures sur 24 durant 13 nuits et 14 jours.
Une histoire que nous raconte Pierre EMMANUEL.


ID : BILAN MAISON CREOLE 6H 040520

le 7H

Jocelyn, accompagné de son épouse, faisait parti des 51 voyageurs résidents confinés issus des 32 familles qui viennent de vivre cette quatorzaine.
Une expérience qui l'a marqué, lui le retraité qui a pourtant déjà bien vécu.
Il s'est confié au micro de Pierre EMMANUEL.


ID : CONFINES 7H 040520

le 13H

Les voyageurs résidents qui viennent de Paris, Cayenne, ou Fort-de-France ne sont pas isolés. Ils sont entourés, accompagnés, soutenus par des bénévoles qui leur sont dévoués corps et âme. Leur rendant tous les services possibles et imagineables pour faire de leur quatorzaine un séjour plus souple et le moins contraignant possible, avec notamment des animations de fittness, de zumba et de renforcement musculaire.
Le CNRBT, en tant qu'association agréée Sécurité Civile, fait partie intégrante du dispositif COVID-19.
24 heures sur 24, ils ont été 20 à prendre une part active à cette quatorzaine qui s'achève ce midi, sur les 60 personnels formés et qualifiés en matière de secours à personne et soutient des populations que compte l'association.
Ils sortent renforcés et grandis de cette expérience inédite. On les écoute.


ID : BENEVOLES 13H 040520


Pendant 13 nuits et 14 jours, l'hôtel "La Maison Créole" au Gosier a accueilli 51 voyageurs résidents confinés et 32 familles.
Un long séjour qui a nécessité toute une organisation logistique de même que rappeler du personnel pour assurer 3 repas par jour et un hébergement pour lequel il a fallu composer pour satisfaire au mieux des pensionnaires qui au bout du compte ont apprécié l'accueil qui leur a été réservé et les repas qui leur ont été servi. Tout cela pris en charge à 100% par l'état.
L'assistante de gestion de "la Maison Créole", Christine MOREL, interrogée par Pierre EMMANUEL.


ID : DIRECTION 18H 040520
UNE EXPERIENCE HUMANITAIRE INEDITE


13 nuits et 14 jours. C'est le temps que viennent de vivre, ensemble, 32 familles et 51 personnes dont 6 enfants.
La plupart d'entre elles ne se connaissaient pas. Elles ont dû apprendre, pour certaines plus facilement que d'autres, à cohabiter. Un challenge pas toujours évident pour huit générations aux parcours multiples. De niveau social très différent, parfois très éloigné avec des intérêts particuliers diamétralement opposés.
D'origines diverses, leur provenance le mardi 21 avril dernier traduisaient des choix de vies originaux pour une partie; complexes pour une autre.
Probablement que sans le COVID-19, certains ne se seraient jamais rencontrés. D'autres ne l'auraient peut-être même pas imaginé.
Pendant deux semaines, l'humilité et la discrétion des uns a dû composer avec l'éclat et la grande visibilité des autres.
L'ombre et la lumière qui le temps d'un confinement se sont retrouvés à se croiser, à parler, manger, boire, dormir, pratiquer une activité sportive, les uns aux côtés des autres.
Sans la moindre différence, ni la moindre animosité.
Un séjour facilité dans un cadre convivial avec un personnel agréable; mais aussi et surtout une équipe de bénévoles engagés et impliqués dans une mission de service public et de protection, de secours et de soutien à la population.
Des bénévoles solidaires et responsables portés par une volonté déterminée de réussir à relever le défi d'une expérience humanitaire inédite.
En assurant et en assumant avec lucidité et réalisme la confiance mise en eux par les autorités préfectorales et sanitaires.

18h
AUD-20200503-WA0077
VOUKOUM CORONA 6H 200420
BREDON CROUS 7H 200420
MANIJEAN 13H 200420

Lydie, Gishlaine, Marie-Joelle et Laurence, 4 des 23 femmes de choc sur les 50 Secouristes, Sauveteurs, Bénévoles, Volontaires agréés Sécurité Civile du CNRBT et de la FFSS sur le front au secours des populations de Guadeloupe pour faire face au COVID 19.

SOLIDARITE ETUDIANTS

 

La chaîne de Solidarité qui s'est nouée avec l'arrivée de la crise sanitaire du COVID 19 prend, chaque jour qui passe, de l'ampleur.

Les opérations se multiplient et lorsqu'elles sont bien pilotées, coordonnées et synchronisées entre des partenaires sérieux, motivés et déterminés, le succès est au rendez-vous.

Sensibilisés par la situation précaire auxquels étaient livrés des étudiants de Fouillole et de St Claude, une infirmière libérale a eu l'idée de mettre en place un circuit devenu ENTRAIDE COVID 19 Guadeloupe.

Ce matin, des packs d'eau offerts par la Société CAPES Dolé de Gourbeyre ont été livrés, par le Cercle des Nageurs de la Région de Basse-Terre, association agrée Sécurité Civile de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme, au local du groupe Radical Mas, à Pointe-à-Pitre, ainsi qu'à l'IUT de St Claude pour 80 étudiants qui pourront ainsi bénéficier d'un temps de répit salutaire.

Laurence ADONICAM, l'infirmière libérale par qui tout est parti répond à Pierre EMMANUEL.

 

ID : ADONICAM ENTRAIDE 13H 140420

 

 

 

Sollicitée, la société des Eaux CAPES Dolé, partenaire depuis 40 ans du CNRBT, a tout de suite dit "OUI" au club basseterrien pour aider ces 80 étudiants confinés qui ont besoin de leur ration quotidienne en eau pour accompagner leurs repas qu'ils bénéficient par ailleurs.

Un geste humanitaire et solidaire tout à fait naturel pour CAPES qui l'avait déjà prouvé lors de catastrophes naturelles comme lors des évènements de la SOUFRIERE ou du passage de l'ouragan HUGO.

 

Jean-Paul MONFRET (prononce MONFRETTE), Directeur de CAPES, toujours en compagnie de Pierre EMMANUEL.

 

 

ID : MONFRET ENTRAIDE 13H 140420 

ADONICAM ENTRAIDE 13H 140420
MONFRET ENTRAIDE 13H 140420

Bonjour, au nom du CNRBT je partage cette vidéo en soutien à nos adhérents qui sont dans le milieu de la Santé.
Merci.

Message de Philippe DIALLO, Président du CoSMoS :

Je vous sollicite à nouveau concernant la situation actuelle relative à la propagation du COVID-19 (Coronavirus). En effet, les reports ou suppressions d’activités et d’évènements impactent l’ensemble de la branche du sport et entraînent d’importantes conséquences pour vos structures, notamment sociales et financières.

Le CoSMoS a été désigné pour être la tête de pont du monde sportif auprès de la cellule de crise mise en place par la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Economie et des Finances, et représentera dans ce cadre la diversité des employeurs et structures du secteur sportif.

Pour relayer les enjeux qui sont les vôtres, il est nécessaire que nous soyons en capacité de mesurer les impacts financiers et sociaux que vous subissez.Ces données chiffrées sont indispensables pour faire valoir auprès des pouvoirs publics les mesures de soutien et compensations nécessaires pour permettre à vos structures de traverser cette période délicate.

Philippe DIALLO

Président du CoSMoS


Aussi, je vous invite à répondre en 5 minutes au questionnaire que vous trouverez en cliquant ici :                                            https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScPwjirbUahM5cUsT-NOpKFzIYvBqlqYQ1tUS2Oj-EcavvmSQ/viewform


MERCI DE NE PAS TENIR COMPTE DE CE MAIL ET DE NE PAS REPONDRE AU QUESTIONNAIRE SI VOUS AVEZ DEJA REPONDU.

Je vous remercie pour votre implication et votre réactivité, les éléments de chiffrage dont vous disposez étant primordiaux dans l’action qui sera menée.



Sportivement


Frédéric BEDOUET
Directeur PROFESSION SPORT ET LOISIRS GUADELOUPE
Tél : 0590 82 85 75 / 0690 42 29 25
www.psl-guadeloupe.fr

© C.N.R.B.T. 2015

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr