© C.N.R.B.T. 2015

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr

Le BNSSA, en quelques mots

 

Le BNSSA ou  brevet national  de sécurité et de  sauvetage aquatique est un brevet

délivré par le ministère de l’intérieur français concernant le domaine de  la sécurité

et du sauvetage aquatique. Pour  avoir le BNSSA, les  titulaires doivent  suivre une

formation continue auprès des différents  centres spécialisés, dont la durée varie de

8 mois à deux semaines en fonction de la catégorie de chaque personne et selon les

organismes de formation.

 

 

Quel métier exercer ?

 

La personne titulaire du brevet est de ce fait qualifié de sauveteur aquatique et

peut exercer la fonction de  surveillant des piscines et des plages publiques ou

privées, mais il peut  également  assister les maitres  nageurs  sauveteurs et les

éducateurs sportifs des activités de la natation dans la surveillance. Le sauveteur aquatique titulaire du BNSSA peut de ce fait exercer dans différents postes de secours notamment les plages, les lacs, les bassins et les piscines de camping.Après avoir réussi aux examens pour avoir le BNSSA le titulaire du diplôme doit avoir les compétences requises en termes de sauvetage qui lui permet d’exercer le métier de sauveteur aquatique notamment en termes de prévention et d’information des usagers sur la notion de risques et des conduites à suivre. Il doit également bien surveiller la zone de baignade et faire les interventions adéquates et efficace et termes de sauvetages en cas d’accident et de noyades survenus dans son zone d’intervention.

 

 

Comment trouver du travail ?

 

Les personnes titulaires du BNSSA peuvent trouver facilement du travail comme sauveteur saisonnier ou sauveteur permanent auprès des piscines privées. Pour trouver du travail, ces personnes peuvent avoir recours à différentes démarches, soit en faisant la démarche seul en prenant contact directement avec les organismes ou les entreprises susceptibles d’en avoir besoin ou en intégrant différents associations ou syndicats comme la Fédération des Maîtres Nageurs Sauveteurs qui cherchent le poste à leur place et s’occupe de leur placement ; et finalement certains organismes de formation comme la Croix-Rouge ou le Prépa-sport qui priorisent l’intégration des personnes qui ont effectuées la formation et les stages chez eux grâce à leur réseau de partenariat avec les grands groupes et les entreprises publiques et privées.

 

 

Des épreuves obligatoires

 

Pour être titulaire du BNSSA, les personnes intéressées doivent passer des examens sous forme d’épreuves obligatoires. La législation française par l’arrêté du 22 juin 2011 mentionne les spécificités des épreuves de l’examen ainsi que leurs déroulements communs à tous les candidats.

 

 

Critères de sélection

 

Par ailleurs, les candidats qui veulent concourir à l’examen du BNSSA doivent répondre à certains critères de sélection avant de passer les épreuves dont principalement être âgé de 18 ans au moins et être titulaire de l’attestation de compétences de secourisme appelée PSE1 ou Premier Secours en Equipe de niveau 1.

Cette loi stipule l’existence de quatre épreuves obligatoires qui sont :

 

•    La première épreuve est le parcours de sauvetage aquatique. Cette épreuve consiste à un parcours à la nage de 100 mètre qui doit être effectuée pour une durée minimum de 3 minutes. Cependant, l’épreuve doit suivre quelques règles dont principalement le port d’aucun matériel et des démarches spécifiques en termes de nage de dont 25 mètres en nage libre en surface, deux fois 25 mètres de nage libre mais à devant comprendre 15 mètres d’apnée chacun. Cette épreuve consiste également à une épreuve de plongeon canard pour chercher un mannequin située entre 1,80 et 3,70 mètres de profondeur et le ramener vers le bord situé à 25 mètres selon les règles des sauvetages.

 

•    La deuxième épreuve est le sauvetage avec palmes pour une durée de 4 minutes 20 secondes. Cette épreuve consiste à un parcours continu de 250 mètres. Cette fois le candidat doit utiliser des matériels comme les palmes, les masques et le tuba et il doit également suivre quelques règles concernant le déroulement de l’épreuve dont 200 mètres en nage libre, une épreuve de plongeon avec la récupération du mannequin la même profondeur que durant la première épreuve, qu’il doit remorquer sur 50 mètres.

 

•    La troisième épreuve est l’épreuve de secours à une vraie victime pendant laquelle le candidat sera évalué par un jury en fonction de ses prestations. Le candidat est habillé et ne porte pas de matériels. L’épreuve consiste à une simulation de détresse, située à 15 à 25 mètres du bord, effectuée par l’examinateur que le candidat doit sauver selon les règles du sauvetage.

 

•    La dernière épreuve est une épreuve écrite qui se présente sous forme de questionnaire à choix multiple composé de 40 questions concernant de nombreux sujets relatifs aux métiers de secouristes et de sauveteurs. Les sujets sont définis par l’arrêté du 22 juin 2011.

 

 

Pourquoi effectuer un recyclage ?

 

Le recyclage est un examen qui permet aux titulaires du BNSSA ou du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique de prolonger la validité de leur brevet. De ce fait, il est obligatoire et doit se faire tous les 5 ans. Toutefois, avant de passer l’examen de recyclage, les sauveteurs peuvent recourir à une session de formation pouvant se présenter sous forme de stage ou de période isolée auprès de différents centres et organismes de formation.

 

Cette formation de recyclage a pour but de revoir les compétences requises en termes de sauvetage et de secourisme. Les connaissances initiales des sauveteurs sont donc réactualisées au cours de la séance concernant les matières du programme en intégralité. La formation concerne de ce fait le secourisme en équipe, la règlementation et les entrainements de natation et de sauvetage.

 

Après cette formation, les personnes titulaires du BNSSA peuvent se présenter à l’examen de recyclage auprès des organismes compétents sous la tutelle du ministère qui va leur octroyer leur attestation après réussite aux examens.

 

 

Les différentes épreuves

 

L’examen de contrôle du BNSSA se fait donc tous les 5 ans, et les candidats qui auront remplis les critères d’admission à l’examen de recyclage sont confrontés à deux épreuves éliminatoires obligatoires :

 

•    La première épreuve concerne le parcours de 100 mètre avec 2 apnées qui doivent obligatoirement être réalisé en 3 minutes maximum.

 

•    La deuxième épreuve est une épreuve de secourisme, il s’agit de porter secours avec une prise de dégagement

 

Les personnes qui auront réussit aux examens de recyclage obtiennent une attestation de contrôle qui renouvelle la validité de leur BNSSA qui leur permet de reprendre leur fonction de sauveteur ou de s’ouvrir vers d’autres fonctions comme les Maitres-Nageurs Sauveteurs (MNS).